442ème Rue

442 rue

De la Bretagne à l’Australie, de la Suède à l’Argentine, du Kazakhstan aux Etats-Unis, de l’Afrique du Sud au Japon, de l’Irlande du Nord à la Croatie, le rock indépendant est désormais foncièrement mondialiste. La « 442ème Rue » aussi.

Du blues au hardcore, de l’early jazz au métal extrême, du rhythm’n’blues au punk, de la country au garage, du hillbilly au surf, le rock’n’roll est multiforme. La « 442ème Rue » aussi.

Un seul principe anime la « 442ème Rue », donner la parole à ceux qui ne l’ont nulle part ailleurs. A savoir ceux qui suent sang et eau au fond de leurs caves, dans les arrière-salles de café, dans les clubs improbables et les juke-joints les plus obscurs pour faire vivre le rock’n’roll, lui insuffler force et foi, vie et résistance, intégrité et authenticité.

Dans la « 442ème Rue » vous entendrez plus souvent de la démo, du 45t autoproduit ou du live crapoteux que de l’ersatz aseptisé que les majors, à coups de millions de dollars, prétendent être du rock.

La « 442ème Rue » n’est pas pour la ménagère de 50 ans, elle s’adresse à ceux qui ont encore envie de vibrer, à ceux qui veulent encore croire qu’il existe des chemins de traverse, à ceux qui ne veulent pas se laisser enfermer dans le conformisme, la normalité et le formatage imposés par la nomenklatura médiatique et financière.

« Le rock’n’roll est la dernière aventure du monde civilisé » comme disaient OTH !


Le site de 442e rue


et le 1er et 3e mardi du mois "ABC ROCK"
le rock de A à Z

Mardi -> 18h35

Durée : 150 mn