UNE AVENTURE HUMAINE DEPUIS 1981

Le 27 décembre 1981, à 22 heures et des poussières, des voix nouvelles se font entendre sur la modulation de fréquence, dans un rayon de quelques kilomètres autour de Migennes. Radio Triage ,à l'époque, vient de pousser « son premier cri ».

La volonté de créer une radio libre et associative est apparue en septembre 1981, cinq mois après l'élection de François Mitterrand, qui avait promis de mettre un terme au monopole d'État sur les ondes FM.

Placée sous la présidence de Max Chatelin, et sous l'impulsion d'Alain Vincent, alors maire adjoint, et Jean-Paul Cazamayou.
L'association Radio Triage voit le jour, elle est publiée au journal officiel du 10 novembre 1981.

Grâce à une subvention municipale exceptionnelle, elle acquiert son premier matériel de diffusion. Jean Courtial, technicien de Télédiffusion de France (TDF) à Auxerre, apporte ses lumières et, en l'espace de quelques semaines, la radio est opérationnelle.

Les studios sont installés dans le sous-sol d'un pavillon. Peu de temps après, la radio emménage dans de nouveaux locaux plus spacieux un appartement situé au 7e étage d'une tour des Mignottes.(Aujourd'hui, disparue). Triage FM restera sept ans dans son studio de la rue Ernest-Lavisse, avant de s'installer, en 1989, avenue Jean-Jaurès.

A ses débuts la radio émet alors deux heures quotidiennement. Elle a comme ambition d'émettre une vingtaine d'heures par semaine, six jours sur sept.

Les années passent et la grille des programmes monte doucement en puissance, grâce à l'arrivée de nouveaux techniciens et animateurs bénévoles. Triage FM est très vite en mesure de proposer 60 heures hebdomadaires.

En 2002, Bernard Moraine président depuis 19 ans, quitte son poste il est remplacé par Lucien Schindler.
Bernard Moraine avait succédé à Max Chatelain (1981-1982) et Jean Courtial (1982-1983).

Et le 17 Février 2007, Triage FM fait une nouvelle fois ses cartons, et part s'installer avenue Roger Salengro, au dernier étage de la villa Chantoiseau.

Aujourd'hui, Triage FM produit, 4 rendez-vous quotidien d'info locale, plus de 158 heures de programmes locaux à travers 38 émissions différentes et 8 chroniques par semaine. L'association compte 35 bénévoles et 3 salariés.

Le 07 octobre 2008, Alain Vincent succéde à Lucien Schindler au poste de président de Triage FM.

* A sa création, la radio a émis sur la fréquence 102Mhz, puis 94.4 et enfin 94.5

Revivez l'aventure de TRIAGE FM, ses premiers pas, ses premières années avec :

 

va.jpg
 Alain VINCENT
L'aventure de la Libre Parole
ou la radio démystifiée...
Fostier 1988

 

 

Quelques logos (Autocollants) de la radio :  

logo_triage_fmstereo.jpg

 

logo_triage_bricolage.jpg 

 

 logo_triage_rond.jpg 

 

 

 

Logo RTFM

 

 

logotriagefmlegacy400.gif